Rapport du GIEC: nous sommes à un moment charnière

Yves le Goff: « Comment est-ce possible qu’une telle situation ne génère pas la révolte de celles et ceux qui aiment la vie et qui veulent la préserver, notamment pour leurs enfants et petits-enfants ?
comment est-ce possible de ne pas voir le caractère extrémiste du modèle économique et du modèle de consommation qui conduisent à ces échéances apocalyptiques, à la 6ème grande extinction, en passant par des inégalités extrêmes ? »

Florence Loury: « Gardons l’espoir car nous sommes dans un moment charnière. Poursuivons avec détermination, expliquons les enjeux: protection du climat, de l’environnement, luttes contre les inégalités… poussons pour que nos convictions se diffusent dans la société.J’emprunte ces quelques phrases à l’Edito du magazine Kaizen: »Nous avons besoin de courage. Courage de ne pas céder aux sirènes de la facilité. Courage de prendre soin des écosystèmes qui nous entourent. Courage de rester droit, face à son miroir le matin. Courage de retisser du lien.
L’été est un moment propice pour emmagasiner du courage. Alors je vous souhaite de faire le plein de courage!« 
A lire aussi: l’article paru dans Le Monde sur le sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *